Pourquoi s’agenouiller ou mettre les genoux à terre durant la Prière ?

Dans la pratique des Religions comme le Christianisme, l’Islam, le Bouddhisme et bien d’autres, il y a une position qui est souvent utilisée au moment de la prière ou de la méditation : celle de s’agenouiller ou mettre les genoux à terre. On le fait de nos jours naturellement, automatiquement, machinalement. Mais saviez vous qu’il y a une raison à cela ? Que ce n’est pas par hasard ? Moi non plus je ne savais pas, et maintenant que j’ai découvert la raison qui a inspiré cette position, j’ai l’immense joie de la partager avec vous 🙂 .

Les Grands Instructeurs de l’Humanité qui ont enseigné et préconisé cette position de prière avaient des connaissances profondes sur l’anatomie spirituelle ou occulte de l’être humain

Ma découverte se trouve dans le livre intitulé « Par le Regard des Maîtres« , de l’Auteur et Initié, David Anrias, aux ÉDITIONS MORYASON. Dans ce livre, neuf Maîtres de Sagesse ou Adeptes donnent des conseils et messages à l’attention de l’Humanité. Pour plus de détails sur la notion de Maître de Sagesse ou Adepte, voir les Rubriques Le Mystère de Noël et Le Portrait de quelques Adeptes.

1-Voici un extrait du Message du Maitre Jésus, suivi de commentaires du traducteur et éditeur du Livre, Alexandre Moryason :

<<… De plus, les Centres physiques-éthériques (les Chakras), se branchent, par le fait de s’agenouiller – acte qui est en soi d’une grande signification occulte – à certains courants entourant la Terre et qui sont toujours à la disposition de ceux qui désirent aider à partir des Plans Invisibles. En associant la prière à l’agenouillement, l’homme n’est pas seulement aidé mais est, dans une certaine mesure, préservé des influences nocives qui, dans une toute autre position du corps, pourraient avoir prise sur lui 96. >>

2-Commentaires Techniques du traducteur et éditeur du livre :

<< 96)[N.d.T.] : Ce conseil du Maître Jésus est très important et peut, si on le suit, éviter bien des dégâts occultes. En effet, les genoux constituent un Centre ou Chakra lié aux déjections de notre structure subtile, à nos <<qliphot>> ; lorsque nous sommes debout, une descente trop intense de la Force Divine, qu’elle résulte d’une prière ou d’un rite quelconque, anime ce Centre ou Chakra afin d’en organiser immédiatement l’évacuation; nous pouvons donc, en un instant, être submergé d’une énergie très difficile à supporter, faite d’une forte chaleur, montant tout de suite vers les Centres Supérieurs et comme s’accrochant à la gorge; le Centre du Cœur (Anahata Chakra), dont le rôle est de recycler ces énergies et de faire un barrage, s’active immédiatement et des palpitations cardiaques, dépourvues de danger, se font sentir. Pour éviter cette irruption, ont met en contact ce Centre des genoux avec la Terre ( que ce soit la terre elle-même – sol battu, herbe – ou sol de maison ou d’appartement – carrelage, plancher en bois, moquette – mais éviter celle-ci pour un lieu de pratique spirituelle); par conséquent, lorsque la descente de la Force Divine anime nos déchets, ceux-ci partent directement vers la Terre.>>

En d’autres termes, lorsque l’on est en prière, il se produit une purification subtile de notre être, même si on en a pas conscience, purification qui expulse des impuretés. En mettant nos genoux à terre, on use à bon escient les Centres ou Chakras spécialisés des genoux qui justement ont pour fonction d’évacuer nos déchets subtils.

Voila, c’est clair 🙂 ?

Références :

  • Par le Regard des Maîtres, Auteur : David Anrias, aux ÉDITIONS MORYASON.


Raphaël, avec le Cœur 🙂 . Bonne fête de la Pentecôte. Le 31 Mai 2020.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :