LA GRANDE LOGE BLANCHE : Portrait de quelques Adeptes ou Maitres de Sagesse

La Grande Loge Blanche est l’Auguste Hiérarchie Spirituelle qui gouverne la planète. Cette Auguste Hiérarchie Spirituelle s’appelle aussi La Fraternité de Lumière Transhimalayenne ou simplement La Fraternité de Lumière ou L’Ordre de Melchisédech ou La Communion des Saints chez les Chrétiens.

Les Maîtres de Sagesse

1- L’Instructeur du Monde, Le Christ (en Occident), Le Bodhisattva (en Orient), Le Grand Imam Mahdi (chez les Musulmans) : Le Seigneur MAITREYA.

Le Seigneur MAITREYA, le Christ.

Le deuxième groupe a l’Instructeur du Monde pour chef. Il est ce grand Maître que les chrétiens nomment le Christ ; Il est également connu en Orient sous le nom de Bodhisattva, et du Seigneur Maitreya, et Il est celui que les mahométans attendent sous le nom de Imam Madhi. C’est Lui qui a présidé aux destinées de la vie depuis environ six cents ans avant Jésus-Christ, c’est Lui qui vint autrefois parmi les hommes, et qui est attendu de nouveau. Il est le Grand Seigneur de l’Amour et de la Compassion, de même que son prédécesseur, le Bouddha, était le Seigneur de la Sagesse. L’énergie du second aspect passe par Lui arrivant directement du Centre du Cœur du Logos Planétaire, via le Coeur de Sanat Kumara. Il travaille par une méditation centrée dans le Coeur. Il est l’Instructeur du Monde, le Maître des Maîtres, L’Instructeur des Anges ; c’est à Lui qu’est confiée la direction des destinées spirituelles des hommes et le développement dans chaque être humain de la conscience d’être un enfant de Dieu, un fils du Très-Haut.

De même que le Manou s’occupe de fournir le type et les formes au moyen desquelles la conscience peut évoluer et faire ses expériences, rendant ainsi possible l’existence dans son sens le plus profond, de même l’Instructeur du Monde dirige cette conscience inhérente dans son aspect vie ou Esprit, cherchant à stimuler cette vie dans la forme, de façon à ce que, en temps voulu, cette forme puisse être rejetée et l’esprit libéré retourner d’où il vint.

Depuis qu’il quitta la terre, ainsi qu’il est relaté avec une exactitude approximative dans
l’histoire biblique (quoique avec beaucoup d’erreurs dans les détails), Il est demeuré avec les fils des hommes ; jamais Il ne les a réellement quittés, si ce n’est en apparence, et ceux qui connaissent le chemin peuvent le trouver dans un corps [1@49] physique, demeurant dans les Himalayas, et travaillant en étroite collaboration avec ses deux grands Frères, le Manou et la Mahachohan. Il répand journellement sa bénédiction sur le monde, et journellement, au coucher du soleil, Il se tient sous le grand pin de son jardin, les mains levées en bénédiction sur tous ceux qui, sincèrement et sérieusement, cherchent et aspirent. Il connaît tous les chercheurs et, bien que ces derniers puissent être inconscients de Lui, la lumière qu’Il déverse stimule leur aspiration, nourrit l’étincelle de vie qui cherche à percer, et encourage l’aspirant jusqu’à ce que se lève le grand jour où ils se trouveront face à face avec Celui qui, “ayant été élevé” (au sens occulte), attire tous les hommes à Lui en tant qu’Initiateur aux Mystères Sacrés.

2- Le Seigneur de la Civilisation, Le Mahachohan

Le MAHACHOHAN

A la tête du troisième groupe, se trouve le Mahachohan. Son autorité sur le groupe s’étend sur une période plus longue que celle de ses deux Frères, qui peut durer pendant plusieurs races-mères. Il est la somme de l’aspect intelligence. Le Mahachohan actuel n’est pas le premier qui occupa cette fonction à la fondation de la Hiérarchie à l’époque lémurienne. Cet office était tenu alors par l’un des Kumaras ou Seigneurs de la Flamme qui s’incarnèrent avec Sanat Kumara, mais Il prit ce poste durant la deuxième sous-race de la race-mère atlantéenne. Il était devenu adepte dans la chaîne lunaire, et ce fut sous Son action qu’un grand nombre d’êtres humains actuels les plus avancés vinrent en incarnation au milieu de la race-mère atlantéenne. L’affiliation karmique avec Lui était l’une des causes permettant cet événement.

Son travail a trait à l’entretien et au renforcement de ce rapport entre l’Esprit et la matière, entre la vie et la forme, entre le moi et le non-moi, qui a pour effet ce que nous appelons : la civilisation. Il manie les forces de la nature et est principalement la source originelle de l’énergie électrique telle que nous la connaissons. Étant la réflexion du troisième aspect ou aspect créateur, l’énergie Lui arrive du centre de la gorge du Logos Planétaire, et c’est Lui qui, de diverses manières, rend le travail de ses Frères possible. Leurs plans et leurs désirs Lui sont soumis et c’est Lui qui transmet les instructions à un grand nombre d’agents-dévas.

3-Le Maître Morya

Le Maître MORYA

Le Maître Morya est l’un des plus connus parmi les Adeptes orientaux, Il compte parmi Ses élèves un grand nombre d’Européens et d’Américains et est un Prince rajpoute ; pendant plusieurs décennies, Il a occupé une position d’importance dans les affaires de l’Inde. Il travaille en étroite collaboration avec le Manou, et finira par devenir Lui-même le Manou de la sixième race-mère. Il demeure, ainsi que son Frère, le Maître K.H.(Maitre Koot-Hoomi), à Shigatsé, dans les montagnes de l’Himalaya ; Il est bien connu des habitants de ce village éloigné. C’est un homme de haute taille, au maintien imposant, aux cheveux, à la barbe et aux yeux foncés, et Il pourrait sembler sévère, n’était l’expression de Son regard. Lui et son Frère, le Maître K.H. travaillent presque comme une unité, ainsi qu’Ils l’ont fait depuis plusieurs siècles et le feront encore dans l’avenir, car le Maître K.H. est destiné à occuper la place d’Instructeur du Monde, lorsque Celui qui l’occupe actuellement la quittera pour un travail plus élevé, et quand la sixième race-mère prendra naissance. Les maisons dans lesquelles Ils habitent sont voisines et Ils passent une grande [1@58] partie de Leur temps dans la plus étroite collaboration. Comme le Maître Morya se trouve sur le premier rayon, celui de la volonté ou du pouvoir, Son travail a trait surtout à l’exécution des plans du Manou actuel. Il est l’Inspirateur des hommes d’Etat dans le monde ; par l’entremise du Mahachohan, Il manipule des forces qui doivent amener les conditions requises pour l’avancement de l’évolution raciale. Sur le plan physique, les grands dirigeants nationaux qui voient loin dans l’avenir et portent en eux l’idéal international, sont influencés par Lui ; quelques-uns des grands dévas du plan mental collaborent avec Lui ; trois grands groupes d’anges travaillent avec Lui sur des niveaux mentaux en étroit rapport avec des dévas de moindre importance qui vitalisent les formes-pensées, et maintiennent ainsi en vie les formes-pensées des Guides de la race pour le bien de toute l’humanité.

Le Maître M. instruit un grand groupe d’élèves et travaille en rapport étroit avec plusieurs organisations de nature ésotérique et occulte aussi bien que par l’entremise de politiciens et d’hommes d’Etats du monde entier.

4-Le Maître Koot-Hoomi Lal Singh

Maître Koot-Hoomi, Réincarnation de Pythagore de Samos

Le Maître Koot-Houmi, Qui est également bien connu en Occident, a partout beaucoup d’élèves. Il est originaire du Cachemire, bien qu’à l’origine, sa famille vienne de l’Inde. Il est aussi un initié de haut degré et se trouve sur le deuxième rayon, le Rayon d’Amour-Sagesse. C’est un homme de noble apparence, grand, de stature moins robuste que le Maître Morya. Il a le teint clair, des cheveux et une barbe brun doré, des yeux d’un merveilleux bleu foncé, par lesquels semblent se déverser l’amour et la sagesse des âges. Il a une expérience et une éducation très vastes ; ayant fait autrefois des études dans une université anglaise, Il parle couramment l’anglais. Il lit beaucoup et de tout ; tous les livres de la littérature courante en différentes langues trouvent le chemin de son cabinet de travail dans les Himalayas. Il s’occupe activement de vitaliser certaines grandes philosophies et s’intéresse à beaucoup de mouvements philanthropiques. Il a surtout pour tâche de stimuler la manifestation de l’amour qui est latent dans le cœur de chaque homme, et d’éveiller dans la conscience de la race la réalisation du grand fait fondamental de la fraternité.

Actuellement, le Maître Morya, le Maître Koot-Hoomi et le Maître Jésus s’intéressent vivement à l’unification, dans la mesure du possible, de la pensée orientale et de la pensée occidentale, afin que les grandes religions de l’Est, avec le développement plus tardif de la foi chrétienne dans toutes ses nombreuses branches, puissent mutuellement bénéficier l’une de l’autre. Aussi on peut espérer qu’à la fin naîtra une grande Eglise universelle.

5-Le Maître Jésus

Le Maitre Jésus

Le Maître Jésus, qui est le point de convergence de l’énergie qui s’écoule à travers les différentes églises chrétiennes, vit actuellement dans un corps syrien et habite quelque part en Terre sainte. Il voyage beaucoup et séjourne fréquemment en différents pays d’Europe. Il travaille spécialement avec les masses, plus qu’avec les individus, bien qu’Il ait rassemblé autour de Lui un large groupe d’élèves.

Il se trouve sur le sixième rayon, celui de la Dévotion ou de l’Idéalisme abstrait, et ses élèves se distinguent fréquemment par ce fanatisme et cette dévotion qui se manifestaient chez les martyrs aux premiers temps du christianisme. Lui-même est un personnage plutôt martial, un disciplinaire, un homme de grande autorité et d’une volonté de fer. Il est grand et maigre, avec un visage assez mince et allongé, des cheveux noirs, un teint pâle et des yeux bleus perçants. Son travail actuel est d’une extrême importance, étant donné qu’Il se trouve devant le problème de diriger la pensée occidentale hors de son état actuel de malaise, vers les eaux calmes de la certitude et de la connaissance, et de préparer les voies en Europe et en Amérique pour la venue de l’Instructeur du Monde. Il est bien connu dans l’histoire biblique, apparaissant d’abord sous le nom de Joseph, le fils de Nun ; puis de nouveau de Josué au temps d’Ezra ; recevant la troisième initiation, ainsi qu’il est relaté dans le livre de Zacharie, en la personne de Josué ; dans les Évangiles, Il est connu pour Ses deux grands sacrifices : celui dans lequel il céda son corps au Christ ; et celui de la grande renonciation qui est la caractéristique de la quatrième initiation. En la personne d’Appolonius de Tyane. Il reçut la cinquième initiation et devint un Maître de Sagesse. Depuis ce temps-là, Il est resté avec l’église chrétienne et y a travaillé, stimulant le germe de la véritable vie spirituelle qu’on peut trouver parmi les membres de toutes [1@60] les sectes et les subdivisions, et neutralisant autant que possible les fautes et les erreurs du clergé et des théologiens. Il est particulièrement le Grand Guide, le Général, et le Sage Exécuteur, et dans les questions d’églises, Il collabore étroitement avec le Christ, lui épargnant beaucoup de travail et agissant comme Son intermédiaire partout où c’est possible. Personne ne connaît mieux que Lui les problèmes de l’Occident, personne n’est en contact aussi étroit avec ceux qui encouragent tout ce qu’il y a de meilleur dans les enseignements chrétiens, et personne n’est aussi conscient des nécessités de l’heure présente. Certains grands prélats de l’église anglicane et de l’église catholique sont pour Lui de sages agents.

6-Le Maître Rakoczi (Le Comte de Saint-Germain)

Maître Rakoczi (Comte de Saint-Germain)

Le Maître qui s’occupe spécialement du futur développement des affaires raciales en Europe et de la croissance mentale en Amérique et en Australie est le Maître Rakoczi. Il est hongrois, et habite dans les Carpates ; Il fut à un moment donné une figure bien connue à la cour hongroise. On peut trouver des références à son sujet dans de vieux livres d’histoire ; Il occupait une position très en vue lorsqu’Il était le Comte de Saint-Germain, et avant cela lorsqu’Il fut d’abord Roger Bacon et ensuite Francis Bacon. Il est intéressant d’observer que, au moment où le Maître R. s’occupe sur les plans intérieurs des affaires d’Europe, son nom en tant que Francis Bacon apparaît aux yeux du public dans la controverse Bacon-Shakespeare. C’est un homme plutôt petit, maigre, avec une barbe noire en pointe, et des cheveux noirs et lisses ; contrairement aux Maîtres précédemment cités, Il ne prend pas autant d’élèves. Avec le concours du Maître Hilarion, Il s’occupe maintenant surtout de la plupart des élèves sur le troisième rayon, en Occident. Le Maître Rakoczi est sur le septième rayon, celui de l’Ordre “Cérémonial” ou de la Magie, et Il travaille surtout par le rituel ésotérique et le cérémonial, étant vitalement intéressé dans les effets jusqu’ici non reconnus, de cérémonial des francs-maçons, des différentes fraternités et des églises de partout. Dans la Loge, on l’appelle d’habitude “le Comte” ; en Amérique et en Europe, Il œuvre pour ainsi dire comme administrateur général à l’exécution des plans du conseil exécutif de la Loge. Certains des Maîtres forment un groupe intérieur autour des trois Grands Seigneurs (Le Manou, Le Christ et Le Mahachohan) et se réunissent très fréquemment en conseil.

7-Le Maître Hilarion

Maitre Hilarion, Réincarnation de l’Apôtre Saint Paul

Sur le cinquième rayon, celui de la connaissance concrète ou de la science, nous trouvons le Maître Hilarion, qui, dans une précédente incarnation fut Paul de Tarse. Il est dans un corps crétois, mais passe une grande partie de son temps en Égypte. C’est Lui qui donna au monde le traité occulte : la Lumière sur le Sentier, et Son travail est d’un intérêt particulier pour le grand public dans la crise actuelle, parce qu’Il travaille avec ceux qui développent l’intuition, dirige et stimule les grands mouvements qui tendent à soulever le voile de l’invisible. Il est l’énergie qui, à travers ses disciples, stimule partout les groupes de Recherches Psychiques, et c’est Lui qui, au moyen de certains de Ses élèves, lança le mouvement spirite. Il observe tous ceux qui sont des psychiques d’un ordre élevé, Il stimule le développement de leurs pouvoirs pour le bien du groupe ; avec l’assistance de certains dévas du plan astral, Il travaille à ouvrir aux chercheurs de la vérité, ce monde subjectif qui se trouve derrière le monde matériel.

8-Le Maître Sérapis

Maitre Sérapis

Un autre Maître que l’on peut brièvement mentionner ici est le Maître Sérapis, souvent appelé l’Égyptien. Il est le Maître sur le quatrième rayon ; les grands mouvements artistiques dans le Monde, l’évolution de la musique, celle de la peinture et de l’art dramatique, reçoivent de Lui une impulsion énergétique. En ce moment, Il consacre la majeure partie de Son temps et de Son attention au travail des dévas ou des anges, et à leur évolution, jusqu’à ceque par leur entremise il soit possible au monde et dans un avenir immédiat de recevoir une grande révélation dans les domaines de la musique et de la peinture. On ne peut pour le moment en révéler davantage sur Lui, et l’endroit où il vit ne peut être divulgué.


Références :

-Images et portraits réalisés par David Anrias, dans son livre, Par le Regard des Maîtres, Éditions Moryason, Courbevoie, France.

-Texte et description tiré du Livre Initiation Humaine et Solaire de Alice Bailey aux Éditions Lucis Trust, Genève.


Raphaël , Avec le Cœur 🙂 . Le 26 Avril 2020.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :