DE LA RENAISSANCE À LA DÉLIVRANCE

Par Les Éditions Moryason

Chers Ami(e)s,

Cette année 2023 est sur le point de s’achever. Elle contenait tous nos espoirs et toutes nos craintes. Elle a vu une accélération de la purification du karma planétaire et donc de notre karma personnel. Dans cet ordre d’idées, tous les êtres humains que nous sommes avons continué d’être « secoués », chacun, selon sa propre charge karmique.

En réalité, nous approchons de la fin d’une « grande bataille », celles des Forces de Lumière contre celles de l’Ombre, ainsi que l’avait annoncé le Maître Morya dans la série d’ouvrages : la Collection Agni Yoga. Cette bataille s’achève avec la Victoire prédite – et inéluctable – des Forces de Lumière et ce mois de novembre, si particulier au plan occulte, annonce la Régénération de notre planète et de tout ce qui y vit.

En effet, dans les calendriers antiques – de la Mésopotamie à la Grèce via l’Égypte – à chacun des mois de l’année était attribué une Déité bienveillante et à la fête liée à celle-ci ; tous les mois… sauf un, le mois de novembre, qui était un mois « vide », et ce caractère montrait un mystère voilé, pour ne pas dire un secret. Ce mois, dans le courant des langues sémitiques, notamment l’araméen, s’appelle : Kesslev.

En fait, « Kesslev » signifie en soi Révélation (Kess) et Délivrance (Lèv). Délivrance de quoi ? Et là, nous pénétrons dans « le secret » contenu dans « kesslev », secret qu’éclairent quatre données :

  • Kess = révélation
  • Kisslimo = le ciel empli des Êtres de Lumière
  • Kessil = la Constellation d’Orion
  • Kislo = confiance en Dieu.

En d’autres termes : la Révélation est que la Terre sera délivrée du «mal», par les Êtres de Lumière qui vivent dans les Cieux ; ce «mal» a été apporté par des êtres maléfiques demeurant dans l’Espace, notamment dans la Constellation d’Orion (certains endroits – pas tous !), et qu’il faut garder notre confiance en Dieu Qui assure notre délivrance.

Ce mal s’est manifesté en Atlantide ainsi que nous le rappelle le Maître Koot Hoomi dans les « Lettres des Mahatmas » (page 180) : 

« Je ferais mieux de vous donner un peu plus de détails sur l’Atlantide puisqu’elle est grandement liée au mal sinon à son origine ». 

Il est venu sur la terre atlante il y a près de 430 000 ans ; il a été la cause de trois engloutissements successifs (de -200 000 ans à -9 564 av. J.-C.), ce dernier étant la fin de la dernière partie émergée de l’Atlantide, que les Grecs appelèrent Poséidonis ; c’est à celle-ci que se réfère Platon dans son Critias. Nous avons des vestiges émergés de Poséidonis dans les îles des Açores.

Ce mois de « kesslev » – novembre est donc celui d’une «renaissance» par la prise de conscience de ce « mal » et de la prochaine «délivrance». Celle-ci est symbolisée par le mois qui suit : décembre, mois de la naissance « des Sauveurs du Monde», dont celle du Christ.


Source : Lettre mensuelle des Éditions Moryason

[Nous avons rajouté des images dans le texte]

Nos canaux Telegram : https://t.me/soleilverseauhttps://t.me/soleilverseau_Rire_Musique

Translate/Traduire »
%d