[GÉOPOLITIQUE] MALI : LES PRÉMICES DE LA LIBÉRATION DU CONTINENT AFRICAIN

Le Mercredi 22 Septembre 2021, au MALI, Pays de l’Afrique de l’Ouest, des milliers de maliens sont sortis dans les rues, manifester en réclamant le départ de la FRANCE de leur Pays, et affirmant leur soutien à la jeune équipe militaire qui a repris les commandes du pouvoir par un coup d’état le 21 Mai 2021. Bien évidemment, aucune chaîne de télévision française ni occidentale n’a relayé cet évènement majeur.

Tout avait pourtant bien commencé, il y a 8 ans, le 2 Février 2013 avec l’accueil en Héros de François Hollande, Président de la France à cette époque, qui venait lancer officiellement l’Opération Serval devenue par la suite l’Opération Barkhane, l’aide militaire française au MALI pour la lutte contre le “terrorisme“, le “djihadisme“. Une foule de maliens en liesse et joyeuse accueillait à bras ouverts la FRANCE et son Président qui venait les sauver des “méchants terroristes“.

Si tôt l’opération militaire démarrée, la France a installé trois bases militaires dans le Nord du Mali : à Kidal, Gao et Ménaka. Elle a divisé le MALI en deux et les maliens, mêmes les membres du Gouvernement, députés, sénateurs… n’avaient presque plus accès à cette partie Nord du Pays que vous pouvez-voir entourée en vert dans la carte ci-dessous !! Plus tard en 2019, Monsieur MACRON a fait fort, il quitte Paris et son avion va atterrir directement à la base militaire de GAO au lieu d’aller d’abord à la Capitale BAMAKO, comme le veut les usages diplomatiques entre “états souverains“. Il atterrit à GAO et c’est le Président Malien qui quitte la Capitale BAMAKO pour aller l’accueillir à GAO !!! Du jamais vu !!

Huit années se sont passées depuis lors et la situation sécuritaire du MALI, ne s’est pas améliorée, au contraire elle s’est empirée ! Au fur et à mesure et au fil des années de présence française, des éléments et des indices sont apparus et les populations ont réalisés que c’est la FRANCE qui “organise” ce prétendu “terrorisme” dans leur Pays et ne les aide pas ! Ils demandent donc maintenant à la FRANCE de quitter leur territoire et font appel à la RUSSIE !

Écoutons le Président BANDA KANI, Leader Politique du Nouveau Mouvement Populaire (N.M.P) du Cameroun, en Afrique Centrale, qui analyse ses manifestations des maliens dans la rue, sur le plan géopolitique, en liaison avec la question de savoir si cela marque les prémices de la libération du continent Africain de la domination française et occidentale. Extrait vidéo issue de l’émission télévisée “Le DBS TV Matin” du 23 Septembre 2021, de la chaîne de TV DBS.

Durée : 19 min

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :