LE RETOUR DU CHRIST DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

Car chaque fois qu’il y a relâchement dans l’observance de la Loi, et recrudescence de l’impiété en tous lieux, alors Je me manifeste.”

“Pour la libération des justes et la destruction des mauvais, pour le ferme établissement de la Loi. Je prends naissance d’âge en âge.” (Bhagavad-Gîtâ, IV, 7 et 8.)

Esquisse d’un Portrait du Christ vue de profil, par David ANRIAS, mystique britannique du 20ème siècle

L’Instructeur du Monde, Chef de la Grande Loge Blanche ou Hiérarchie Spirituelle ou Fraternité de Lumière Transhimalayenne. Le Christ (en Occident), Le Bodhisattva (en Orient), Le Grand IMAM MAHDI (Chez Les Musulmans) : Le Seigneur MaitreyA.

Il est difficile d’accepter de nos jours l’idée du retour du Christ car ce retour a été annoncé depuis des siècles et il ne s’est jamais rien passé. Ceci est le simple énoncé d’un fait et là réside une grande partie de nos difficultés. L’attente de Sa venue n’est pas un événement nouveau ; elle n’a rien d’unique en soi. On considère ceux qui croient à Son retour avec une indulgence mêlée d’amusement ou de pitié, suivant les cas. Cependant une étude de l’histoire, de sa signification, de l’intention divine ou de la volonté de Dieu, et de la situation mondiale actuelle, peut nous amener à comprendre que notre temps est unique en plus d’un point, et qu’une occasion exceptionnelle s’offre au Christ. Cette occasion unique résulte de certaines conditions mondiales elles-mêmes uniques ; certains facteurs se présentent aujourd’hui – de même que certains événements marquèrent le siècle dernier – qui ne s’étaient jamais produits auparavant. Nous aurions intérêt à réfléchir à ces choses et à acquérir ainsi une plus juste vision. Le monde dans lequel Il viendra, sans être encore un monde meilleur, est néanmoins un monde nouveau ; des idées nouvelles occupent les esprits ; des problèmes nouveaux surgissent et attendent d’être résolus. Examinons cette situation unique, non d’une manière mystique et vague, mais essayons de comprendre la situation unique dans laquelle le Christ se trouvera. S’il est vrai qu’Il projette de réapparaître, si c’est un fait qu’Il sera accompagné de Ses disciples, les Maîtres de la Sagesse, et s’il est vrai que cette Venue est imminente, quels sont quelques-uns des facteurs qu’Ils devront prendre en considération ?

D’abord Il viendra dans un monde qui est essentiellement un. Son retour et Son œuvre ne pourront plus se limiter à une petite localité ou à un seul domaine inconnus de la majorité, comme ce fut le cas jadis. La radio, la presse, la diffusion des nouvelles, rendront Sa venue différente de celle des Messagers antérieurs. Les moyens de transports rapides, bateaux, trains et avions, Le rendront accessible à des milliers d’individus qui pourront l’approcher. Grâce à la télévision [* et Internet, Ordinateurs, Tablettes, téléphones mobiles, réseaux sociaux…] Son visage pourra devenir familier à tous ; et en vérité, “tout œil le verra”. Même si l’on ne reconnaît pas d’emblée la valeur réelle de Son message ni Son haut degré de spiritualité, l’intérêt universel sera nécessairement éveillé, car aujourd’hui, même les faux Christs et les pseudo-Messagers suscitent la curiosité générale et ne peuvent demeurer cachés. Tout ceci crée des conditions de travail uniques, comme aucun Fils de Dieu venu pour sauver et vivifier le monde n’en connut jamais.

La réceptivité des gens à ce qui est nouveau et utile est également différente ; l’homme a fait de grands progrès dans sa réaction au bien et au mal. Il est doué d’une sensibilité réceptive infiniment plus développée que celle dont il disposait primitivement. Si autrefois le “Messager” suscitait une prompte réaction, celle-ci sera aujourd’hui plus générale et plus prompte encore, qu’elle soit positive ou négative. Les hommes se posent plus de questions ; ils sont plus instruits, plus intuitifs et, plus qu’en toute autre période de l’histoire, ils s’attendent, sans que cela ne les émeuve outre mesure, au sensationnel, à l’inédit. Leur perception intellectuelle est plus pénétrante, leur sens des valeurs plus aigu, leur faculté de juger et de choisir se développe rapidement et ils saisissent plus vite la portée des événements. Ces faits conditionneront la réapparition du Christ et permettront de diffuser plus rapidement la nouvelle de Sa venue et de Son message.

Quand Il viendra, Il trouvera un monde libéré de la domination ecclésiastique comme il ne l’a jamais été. Lorsqu’Il vint autrefois, la Palestine était sous la domination des chefs religieux juifs, et les pharisiens, les Sadducéens étaient pour les gens de ce pays ce que sont les princes de l’Église pour ceux d’aujourd’hui. Néanmoins, au cours du siècle dernier, on a pu constater un utile et sain éloignement du cléricalisme et de la religion trop étroitement orthodoxe ; ceci présente une occasion unique de rétablir la religion véritable et de retrouver les voies simples de la vie spirituelle. Les prêtres, les lévites, les pharisiens et les Sadducéens ne Le reconnurent pas lorsqu’Il vint, mais ils Le craignirent et il est fort peu probable que les hommes d’église réactionnaires Le reconnaissent mieux cette fois. Il se peut qu’Il réapparaisse d’une manière totalement inattendue ; qui dira s’Il se présentera comme un politicien, un économiste, un conducteur d’hommes (sorti du peuple), un homme de science ou un artiste ?

LE CHRIST RÉDEMPTEUR DE RIO DE JANEIRO (Brésil)

Il est faux de croire, comme certains ont tendance à le faire, que le travail essentiel du Christ doive nécessairement s’accomplir par l’intermédiaire des églises ou des religions. Certes, Il s’en servira quand les conditions le permettront, là où Il découvrira en elles un noyau vivant de spiritualité réelle et quand leur invocation sera assez puissante pour l’atteindre. Il utilisera tous les moyens possibles pour élargir la conscience des hommes et l’orienter justement. Il est cependant plus exact de dire qu’Il travaillera avant tout comme Instructeur du Monde et que les églises ne seront qu’un des moyens dont Il se servira pour donner Son enseignement. Tout ce qui peut éclairer l’esprit des hommes et contribuer à établir de justes relations entre eux, tous les moyens permettant d’acquérir une connaissance réelle, toute méthode pour transformer la connaissance en sagesse et en compréhension, tout ce qui élargit la conscience de l’humanité et les états sub-humains de perception et de sensibilité, tout ce qui dissipe les mirages et les illusions, brise la cristallisation et transforme les conditions statiques, sera compris dans les activités de la Hiérarchie dont Il est le Chef. Il sera limité par la qualité et par l’ampleur de l’invocation de l’humanité qui sont a leur tour conditionnées par son degré d’évolution.

Au moyen âge et antérieurement, l’activité intérieure du Christ s’exerçait à travers les églises et les écoles philosophiques. Il n’en sera point ainsi lorsqu’Il se manifestera ici objectivement et réellement. C’est un point que les églises et les religions organisées feraient bien de se rappeler. En ce moment (* Texte datant de 1947) Son attention se porte sur deux nouveaux domaines : le domaine de l’éducation mondiale et la sphère où s’exercent intelligemment les activités concernant le gouvernement des peuples : la politique et la législation. Aujourd’hui, les gens du peuple commencent à comprendre l’importance et la responsabilité du gouvernement. Avant que puisse être établi le cycle d’une vraie démocratie, telle qu’elle existe en essence et telle qu’elle se manifestera un jour, la Hiérarchie est convaincue de la nécessité impérieuse d’éduquer les masses en vue d’une collaboration intergouvernementale, d’une stabilisation économique grâce à une distribution équitable et une politique honnête. Le long divorce entre la politique et la religion doit prendre fin. Cela est possible aujourd’hui à cause du niveau plus élevé de l’intelligence des masses, et aussi du fait que la science a rapproché les hommes à tel point, qu’un événement qui se déroule en un endroit de la terre, quelque éloigné qu’il soit, devient en quelques minutes une question d’intérêt général. Cet état de choses offre au Christ un champ d’action exceptionnellement favorable dans l’avenir.

CHRIST PANTOCRATOR – BASILIQUE SAINTE SOPHIE – CONSTANTINOPLE (TURQUIE)

Il est urgent aujourd’hui de développer la perception spirituelle pour préparer Son retour. Nul ne sait à quelle nation Il appartiendra. Sera-t-il Anglais, Russe, Noir, Latin, Turc, Indien ou de quelque autre nationalité ? Qui peut le dire ? sera-t-il chrétien, hindouiste ou bouddhiste, ou indépendant de toute croyance particulière ? Il ne viendra rétablir aucune des anciennes religions, y compris le christianisme ; mais Il viendra pour restaurer la foi de l’homme en l’amour du Père, au Christ vivant et dans la réalité du lien intérieur, étroit et indestructible qui unit tous les hommes. Il pourra librement disposer de toutes les facilités lui permettant de prendre contact et d’entrer en relations avec le monde entier ; c’est en cela aussi que l’occasion qui s’offre à Lui est unique, et Lui aussi doit s’y préparer.

La Cène, version Pâques 2020 🙂 !

Un autre facteur distinctif de Sa venue sera non seulement l’attente générale, mais le fait que dès à présent on connaît et on enseigne beaucoup de choses concernant le Royaume de Dieu ou la Hiérarchie spirituelle de la planète. Dans tous les pays, des milliers de personnes s’intéressent à l’existence de la Hiérarchie et croient aux Maîtres de la Sagesse, les disciples du Christ ; ils ne seront pas surpris lorsque ce groupe de Fils de Dieu ayant à leur tête le Christ, apparaîtra sur la terre. Dans toutes les Églises, l’expression de “Royaume de Dieu” est devenue familière au public ; tout au long du siècle passé, les ésotéristes et les occultistes ont fait connaître l’existence de la Hiérarchie. Les spiritualistes ont insisté sur la survivance de ceux qui ont passé sur d’autres plans d’existence, et leurs Guides ont rendu témoignage de l’existence d’un monde spirituel intérieur. Tout ceci crée un état de préparation exceptionnel qui offre au Christ des occasions, et Le place devant des problèmes uniques. Toutes ces forces spirituelles, et bien d’autres encore – que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des religions et des groupes philosophiques et humanitaires – œuvrent aujourd’hui sous direction ; elles sont étroitement reliées entre elles et leurs activités sont intimement synchronisées. Elles travaillent toutes ensemble (même si ce n’est pas apparent de l’extérieur), car parmi les membres de la famille humaine, il y a des individus à tous les degrés de réceptivité. Les forces de régénération, de reconstruction, de restauration et de résurrection se font sentir dans les multiples groupes qui cherchent à aider, à relever l’humanité, à reconstruire le monde, à rétablir l’équilibre et un sentiment de sécurité, et à préparer ainsi, consciemment ou inconsciemment, les voies du Christ.

LE CHRIST ET LE BOUDDHA

On constate également un renouveau sans précédent de l’ancien enseignement du Bouddha. Cet enseignement pénètre en Occident et trouve de fervents adhérents dans tous les pays. Le Bouddha est le symbole de l’illumination et partout aujourd’hui l’on insiste particulièrement sur la lumière. Au cours des âges, des millions d’êtres ont reconnu le Bouddha comme le Porteur de Lumière d’en haut. Ses Quatre Nobles Vérités exposaient les causes de la douleur humaine et indiquaient le moyen de s’en libérer. Il enseigna : cessez de vous identifier avec les choses matérielles ou avec vos désirs ; acquerrez un juste sens des valeurs ; cessez de considérer vos biens et l’existence terrestre comme étant d’importance capitale ; suivez le Noble Octuple Sentier qui est la voie des justes rapports avec Dieu et avec votre prochain, et ainsi, soyez heureux. Les étapes de ce chemin sont :

Justes valeurs
Juste parole
Justes modes de vie
Juste pensée
Juste aspiration
Juste conduite
Juste effort
Juste extase ou félicité

Ce message est tout particulièrement nécessaire aujourd’hui dans un monde où la plupart de ces étapes vers le vrai bonheur ont été trop ignorées. C’est sur cet enseignement primordial que le Christ fondera la fraternité humaine, car les justes relations humaines sont une expression de l’Amour de Dieu ; elles constitueront la prochaine et la plus grande manifestation de la divinité réalisée par l’homme. Dans ce monde dévasté, chaotique et malheureux, une nouvelle occasion s’offre à l’humanité de renoncer à une vie égoïste et matérialiste pour s’engager dans la Voie Lumineuse. Dès l’instant où l’humanité se montrera disposée à suivre cette voie, le Christ viendra. Il est bien évident qu’en ce moment les hommes sont en train d’apprendre cette leçon et commencent à s’avancer à pas hésitants sur cette Voie Lumineuse des justes relations.

La Cène, Léonard De VINCI, entre 1494 et 1498, fresque de 4,60m de haut sur 8,80m de long, réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria dele Grazie (Milan, Italie)

L’époque actuelle est unique en ce qu’elle est, d’une manière inconnue jusqu’ici, un cycle ou une période de conférences locales, nationales et internationales ; des clubs, des assemblées, des comités et des ligues se forment partout pour la discussion et l’étude du bien et de la libération de l’homme. Ce phénomène est une des plus certaines indications du prochain retour du Christ. Il est l’incarnation de la liberté et le Messager de la libération. Il stimule l’esprit de groupe, la conscience de groupe, et Son énergie spirituelle est la force attractive qui relie les hommes entre eux pour le bien commun. Son retour unira les hommes et les femmes de bonne volonté du monde entier, sans tenir compte de religion ou de nationalité. Sa venue évoquera parmi les hommes une reconnaissance générale du bien qui existe en tous. C’est en cela que Son retour est un fait unique, et déjà, nous nous y préparons. Une étude de la presse quotidienne le prouve. L’invocation – consciente ou non – des groupes multiples qui travaillent dans l’intérêt de l’humanité, suscitera Son apparition. Ceux qui accompliront ce grand acte d’invocation sont les hommes spirituels, les hommes d’État éclairés, les chefs religieux, les hommes et les femmes dont le cœur est animé par la bonne volonté. Ils feront venir le Christ, s’ils persévèrent dans leur unité d’intention, dans l’attente et dans l’espoir. Ce travail préparatoire doit être mis au point et accompli par les intellectuels et les grands philanthropes, par les groupes se consacrant à l’amélioration des conditions de l’homme, et aussi par des personnalités éminentes et désintéressées. Le succès de cet effort, dont le Christ et la Hiérarchie spirituelle établissent actuellement le plan, dépend en grande partie de l’habilité dont les hommes feront preuve dans l’usage de la lumière qu’ils possèdent déjà pour établir des relations équitables au sein de leur famille, de leur communauté, de leur nation et dans le monde.

LE SACRE CŒUR DE JÉSUS. Basilique du Sacré-cœur DE Montmartre à PARIS

Ces nombreux groupes travaillant au bien de l’humanité et répartis sur toute la terre comme ils le sont, créent une atmosphère très différente de celle qui caractérisait la période de Sa première venue. Cet effort est relativement nouveau dans la longue histoire du passé humain ; le Christ doit s’y préparer et aura à tenir compte de cette tendance. Le “cycle des conférences” mondiales qui prend une telle ampleur, est un des aspects de cette situation unique à laquelle Il doit faire face.

Cependant, avant que le retour du Christ et de Ses disciples puisse être envisagé, notre civilisation actuelle doit disparaître… En premier lieu, l’humanité émergera de cette civilisation morte, de ses vieux préjugés et de ses conceptions périmées ; ayant renoncé à la poursuite de ses buts matérialistes et à son égoïsme destructif, elle avancera, rayonnante, dans la claire lumière de la résurrection. Ce ne sont point là des paroles symboliques ou mystiques, mais elles caractérisent l’ambiance générale qui
marquera cette période du retour du Christ.


Références :

– LE RETOUR DU CHRIST (Extrait du CHAPITRE II : L’OCCASION UNIQUE DU CHRIST. LE MONDE AUJOURD’HUI) de Alice Ann Bailey, paru en 1947 aux Éditions Lucy Trust, Genève.

https://www.lucistrust.org/fr/store/item/the_reappearance_of_the_christ_french_version

Sommaire ou Table des matières

CHAPITRE I — LA DOCTRINE OCCIDENTALE DE “CELUI QUI VIENT” — LA DOCTRINE
ORIENTALE DES AVATARS

CHAPITRE II — L’OCCASION UNIQUE DU CHRIST — LE MONDE AUJOURD’HUI

CHAPITRE III — LA RÉAPPARITION DU CHRIST — L’ATTENTE MONDIALE

CHAPITRE IV — L’ŒUVRE DU CHRIST PRÉSENTE ET FUTURE
I. LES CRISES SPIRITUELLES DU CHRIST
II. LE CHRIST, PRÉCURSEUR DE L’AGE DU VERSEAU
III. LE CHRIST, LIBÉRATEUR D’ÉNERGIE
IV. LE CHRIST, UNIFICATEUR DE L’ORIENT ET DE L’OCCIDENT

CHAPITRE V — LES ENSEIGNEMENTS DU CHRIST
I. L ÉTABLISSEMENT DE JUSTES RAPPORTS ENTRE LES HOMMES
II. LE CHRIST ENSEIGNERA LA LOI DE LA RÉINCARNATION
III. LA RÉVÉLATION DES MYSTÈRES DE L’INITIATION
IV. LA DISSIPATION DES MIRAGES

CHAPITRE VI — LA NOUVELLE RELIGION MONDIALE
I. L’EXISTENCE DE DIEU
II. LE RAPPORT ENTRE L’HOMME ET DIEU
III. LE FAIT DE L’IMMORTALITÉ ET DE LA VIE ÉTERNELLE
IV. LA CONTINUITÉ DE LA RÉVÉLATION ET LES AVÈNEMENTS DIVINS

  1. LA FÊTE DE PÂQUES
  2. LA FÊTE DE WESAK
  3. LA FÊTE DE LA BONNE VOLONTÉ

CHAPITRE VII — PRÉPARATION POUR LE RETOUR DU CHRIST — LA PRÉPARATION NÉCESSAIRE — L’ŒUVRE DU NOUVEAU GROUPE DES SERVITEURS DU MONDE
I. L’INERTIE DE L HOMME SPIRITUEL MOYEN
II. LE MANQUE D’APPUI FINANCIER POUR LE TRAVAIL DU CHRIST

CONCLUSION

Le Livre en fichier PDF à télécharger

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :