LA PENTECÔTE : LA DESCENTE DU SAINT-ESPRIT OU DU FEU CÉLESTE.

La descente du Saint-Esprit – Titien (1545)

La Pentecôte : LA DESCENTE DU FEU CÉLESTE

« Dans la tradition chrétienne, le feu céleste est appelé le Saint-Esprit, et la fête de la Pentecôte célèbre la descente du Saint-Esprit sur les disciples de Jésus sous la forme de flammes, de langues de feu. Et c’est alors qu’ils ont reçu le don de guérir, de prophétiser, de parler en plusieurs langues… car évidemment le Saint-Esprit n’arrive pas seul, il vient accompagné d’anges, d’archanges, de toute une hiérarchie céleste, ainsi que de nombreux serviteurs de la nature qui s’installent en l’homme sous forme de dons, de facultés, de vertus.

Le feu visible est l’image matérielle du feu invisible. C’est pourquoi, en l’allumant, nous devons par notre âme et notre esprit nous lier au feu céleste qui est amour, intelligence, puissance, qui est le Saint-Esprit. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

La Pentecôte – Jean Restout (1732)

La Pentecôte : porter en nous une étincelle divine

« Lorsque les apôtres ont reçu le Saint-Esprit à la Pentecôte, eux aussi ont été transformés : ce n’était plus la personnalité avec ses bêtises, ses folies, ses passions, ses calculs diaboliques qui s’exprimait, c’était leur individualité. Car le Saint-Esprit n’est rien d’autre que l’individualité, le Moi supérieur. Le Saint-Esprit est un principe cosmique, mais chaque être humain porte en lui-même un élément qui est de même nature que le Saint-Esprit, un élément cosmique, universel, qui est Un.

Chacun porte donc le Saint-Esprit en lui-même, mais aussi le Christ et le Père sous la forme d’une quintessence, d’une étincelle. Le Père, le Fils, le Saint-Esprit sont de grands principes cosmiques, mais le Moi supérieur de chaque être humain est de la même nature, parce qu’il est sorti de ces trois principes du Père, du Fils et du Saint-Esprit et participe des mêmes qualités.

Nous portons tous en nous une étincelle divine qui est de la même quintessence que cette Trinité divine ; elle habite quelque part en nous, mais elle n’a pas encore pris suffisamment possession de notre être pour se manifester en plénitude. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

La Pentecôte : LA DESCENTE DU SAINT-ESPRIT ET LA FUSION AVEC LE MOI SUPÉRIEUR

« Le dimanche de Pentecôte, les chrétiens commémorent la descente du Saint-Esprit sur les apôtres sous la forme de langues de feu. Cette descente du Saint-Esprit est en réalité un événement symbolique : dire qu’un être reçoit le Saint-Esprit signifie que son propre esprit prend possession de lui, son propre esprit qui est son Moi supérieur. Car le Moi supérieur fait partie de nous, mais il ne peut pas descendre pour se manifester tant que nous n’avons pas débarrassé le chemin des impuretés qui l’obstruent. Quand nous serons parvenus à nous purifier, à nous sanctifier, le Saint-Esprit, notre Moi supérieur, puissant, lumineux, rayonnant, descendra en nous pour y accomplir des merveilles. » Omraam Mikhaël Aïvanhov


Références :

https://www.prosveta.fr/la-bible-miroir-de-la-cr%C3%A9ation-tome-2

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :