La Pureté : la Fondation ou la Base de notre Vie Spirituelle

Prérequis : Lire l’article sur l’Arbre de Vie et la Kabbale.

L’Arbre de Vie – éditions PROSVETA

<< Iésod (ou Yesod), dont le nom en hébreu signifie fondement, base, est la neuvième séphira sur l’Arbre de la Vie des kabbalistes. Dans sa région supérieure règne Le Seigneur Chadaï El Haï. Auprès de Lui se tient l’Ordre Angélique des Kérubim (les Anges de la religion chrétienne) avec à sa tête L’Archange Gabriel. La partie matérielle de Iésod est la Lune qui, dans sa dimension spirituelle, symbolise la pureté
<<Il est dit dans les Évangiles : <<Bienheureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.>> Dieu, cela signifie la plénitude de toutes les séphiroth : c’est-à-dire la science, la compréhension et la pénétration de Hod ; les parfums, les couleurs, la beauté et les charmes célestes de Netzah; la lumière et la splendeur de Tiphéreth ; la puissance de Guébourah, la victoire sur toutes les difficultés, sur tous les ennemis intérieurs et extérieurs ; la protection, la justice, la bonté et la générosité de Chessed ; la stabilité et la tenacité de Binah, la connaissance du Karma et des destinées ; la sagesse éternelle et l’harmonie inexprimable de hokmah ; la toute-puissance de Kéther. Et Iésod (ou Yesod) la BASE, reçoit les vertus de toutes ces séphiroth, elle est une condensation, une synthèse des vertus de toutes les séphiroth. C’est pourquoi on l’appelle la BASE. Parce que la pureté est la base de toutes les réalisations spirituelles. >> O.M.A

1-LA PURETÉ DANS LES 3 MONDES : Propreté, Pureté, et Sainteté .

<<Ces jours-ci, mes chers frères et sœurs, j’ai commencé à vous dire quelques mots sur la pureté : la pureté dans le plan physique, dans le plan astral (« sentiments ») et dans le plan mental(« pensées »). Bien sûr, je ne vous ai pas tout dit, il y a encore beaucoup de choses à ajouter.

En français, pour parler de la pureté dans le plan physique, c’est-à-dire pour le corps, pour les vêtements, pour les objets, on dit : propre, propreté. Pour le plan physique on ne parle pas de pureté. La pureté correspond à un domaine supérieur, celui du cœur, des sentiments, des émotions. La pureté et la propreté sont deux choses tout à fait différentes : on peut être propre sans être pur, et on peut être pur sans être propre. Par exemple, les saddhus et les yogis de l’Inde sont d’une grande pureté dans leurs pensées et dans leurs sentiments, mais extérieurement, mon Dieu, on ne peut pas toujours dire qu’ils sont propres. Tandis que beaucoup d’Européens, au contraire, se lavent tous les jours et même plusieurs fois par jour, mais intérieurement, ils ne sont pas purs. Regardez aussi le chat : vous ne trouverez pas d’animal plus propre que le chat, mais il n’est pas pur. Il n’est pas pur parce qu’il ne pense qu’aux souris et qu’il les avale avec la peau et les intestins…

Maintenant si nous devons aller un peu plus haut pour exprimer la pureté dans le plan mental, dans le plan des pensées, nous trouverons les mots : saint, sainteté. Les Séraphins que saint Jean a contemplés auprès du trône de Dieu, ne chantaient pas : <<Il est propre, Il est propre, le Seigneur !>> ou bien <<Il est pur, il est pur…>> Non, ils répétaient :<<Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu Tout-Puissant.>> La pensée est le domaine des intentions, des mobiles, des buts ; donc quand un être est arrivé à une grande intelligence, à une grande lumière, quand son but est d’accomplir les projets de Dieu, de faire la volonté de Dieu, à ce moment-là il se sanctifie.

Dans la langue hébraïque on trouve aussi, bien sûr, des termes qui expriment la pureté dans ces trois plan : physique, astral et mental. Le corps physique se dit « gouf » et pour lui il y a l’adjectif « tsah » c’est à dire propre. Pour le cœur, le côté astral appelé « nephesch« , on dit « tam » : pur. Enfin pour « rouah » : l’esprit (ou encore plus haut « neschama » : l’âme divine) on dit « kadosch » : saint. Et on appelle les saints les « kédoschim« . Donc vous voyez : « tsah« , « tam » et « kadosch« …

Jusqu’à maintenant, quand vous entendiez parler de la pureté, vous la compreniez de manière générale, mais aujourd’hui que je m’arrête sur les mots : propreté, pureté, sainteté, cela commence à être beaucoup plus clair pour vous, n’est-ce pas ? Il est dit dans la prière dominicale : « Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié… » Sanctifié, et non purifié … ou lavé … ou nettoyé. La sanctification est une forme de purification, mais ce n’est plus la pureté du plan astral. La sanctification est liée au monde de la pensée ; c’est dans la plus grande lumière de notre pensée que le nom de Dieu doit être sanctifié.

Dans la sainteté il y a l’idée de lumière. Nous, en bulgare, je vous l’ai déjà dit, nous avons des termes qui indiquent cette correspondance exacte. Le saint se dit « svétia » , et la sainteté « svétost« . La lumière se dit « svétlina« , je brille : « az svétia« , et le monde : « svet« . Donc, le saint n’est rien d’autre qu’un être qui possède la lumière qui le fait briller, la lumière crée les mondes. C’est la lumière qui fait sa sainteté. En français, les mots : saint, lumière, briller, monde, ont des racines très différentes, tandis qu’en bulgare, vous voyez : svétia, svétost, svétlina, az svétia, svét… ont la même racine. C’est extraordinaire. En général, quand on parle d’un saint, on ne pense qu’à une seule de ses qualités : sa pureté ; on ne parle pas de sa lumière, comme s’il n y avait pas de lumière, alors qu’en réalité la sainteté est une qualité de la lumière, de la pure lumière qui brille dans le plan mental, là où se trouvent l’intelligence, la compréhension.…

Il y a maintenant un point sur lequel je voudrais apporter quelques éclaircissements. Je vous ai dit tout à l’heure que l’on pouvait être propre sans être pur et que l’on pouvait être pur sans être propre, et c’est vrai ; mais je dois ajouter maintenant qu’il impossible de devenir saint si l’on ne s’est pas tout d’abord PURIFIÉ. Oui pour être saint, il faut d’abord être pur.

Je vous donnerai une image. Dans le passé, on s’éclairait avec des lampes à pétrole et, chaque jour, la ménagère devait essuyer le verre noirci par la fumée. Eh bien le verre nettoyé, c’est cela la pureté ; et la lumière qui passe à travers le verre, c’est la sainteté. Voilà pourquoi nous devons nous purifier : pour que notre lumière intérieure puisse apparaître à l’extérieur.L’étincelle est en chacun de nous, mais elle ne peut se manifester parce que le verre n’est pas nettoyé. Tout est contenu dans cette image. Lorsque l’homme sera pur, la sainteté pourra se manifester en lui. La pureté n’est qu’une condition, tandis que la sainteté est un but. Quand l’âme se manifeste à travers son cœur, l’homme est pur ; quand l’esprit se manifeste à travers son intellect, l’homme est saint. >>

Lampe à pétrole


2-LA PURETÉ DANS LA PAROLE

Nous devons être plus rigoureux et vigilant dans les pensées que nous émettons, les sentiments que nous nourrissons et les paroles et les mots que nous prononçons car ce sont des Ondes qui se propagent dans L’Espace et reviennent vers nous, en attirant le bonheur, l’harmonie, la santé…. si les Ondes sont positives ou dans le cas contraire, le malheur, la souffrance, les maladies… d’après la Loi d’Action et Réaction ( que l’on a étudié au lycée ou à l’école en Physiques) ou Loi du Choc en Retour ou Loi du Karma chez les Hindous ou Loi de L’Agriculture ( on récolte ce que l’on a semé).

Comme mentionné dans le précédent paragraphe, à titre de rappel, nous devons travailler avec la pureté dans le plan Physique = Propreté, la pureté dans le Plan Astral ou nos sentiments = Pureté, et enfin la pureté dans le plan mental ou nos pensées = Sainteté. Donc propreté, pureté et sainteté.

Et donc nos paroles aussi jouent un rôle très important dans la pureté.

<<Qu’est ce qu’une parole ? C’est une fusée qui parcourt l’espace, qui déclenche des forces, excite des entités et provoque des effets irréparable.

….Vous direz : »Mais quelle relation existe-t-il entre la parole et la pureté ? » Dois-je vraiment vous l’expliquer ? Les paroles qui viennent de l’âme et de l’esprit sont inspirés par tout ce qui est le plus désintéressé et le plus beau. Elles sont d’une grande pureté puisqu’elles éveillent quelque chose de divin en l’homme et qu’elles ne détruisent jamais. Par la parole vous pouvez nettoyer, laver et purifier les êtres : comme un torrent, comme un fleuve qui coule, la parole peut tout rendre pur et clair. Mais si vous changez la nature de la parole, vous pouvez tout salir. Il faut donc méditer souvent sur ce sujet et chercher par quelles paroles on peut nettoyer et purifier le cœur des humains. Oui comment purifier ceux qui ont des appétits et des désirs grossiers ? La parole en est capable, mais elle doit venir de très haut.

Aujourd’hui retenez seulement ce que je vous ai dit sur la parole, et si Dieu, le veut, nous continuerons ces jours prochains à nous occuper de la pureté. Car la pureté est une science formidable. Tout est basé sur la pureté. La pureté du regard, la pureté de la parole, la pureté du geste, des sentiments, de la pensée, de l’intention, font presque de l’homme une divinité. Seulement pour ce travail gigantesque, il n y a pas beaucoup de candidats car on ne se rend pas compte de son importance. Seuls les Initiés cherchent vraiment la pureté parce qu’ils savent que, s’ils ne la cherchent pas, s’ils ne la vivent pas intensément, ils n’arriveront à rien. Ce n’est pas l’opinion publique qui compte pour eux ; un Initié veut être pur devant le Ciel, c’est pour cela qu’il travaille jour et nuit et il donne deux centimes de l’opinion des autres à son sujet. Que peut faire l’opinion publique ? Si un homme est impur, même si elle le croit pur, elle ne peut pas le purifier ; et s’il est pur, même si elle le calomnie, elle ne peut pas le salir.

Alors, mes chers frères et sœurs, décidez-vous aussi à travailler sur la pureté pour que nous puissions former un jour, dans le monde entier, une puissance rayonnante, un véritable foyer de lumière qui nettoiera et purifiera l’atmosphère de toute la terre. Il n’existe pas de travail plus beau et plus glorieux. Celui qui recherche la véritable gloire, la gloire divine, doit s’atteler à ce seul travail, et quelle que soit l’opinion des autres à son sujet, qu’il commence par sa façon de vivre à être une source d’eau vive qui purifie tout autour de lui. Que peut valoir un poste de ministre, de général ou de président en comparaison de ce travail grandiose ? Rien. Je suis obligé de vous le dire parce que souvent vous ne savez pas discerner quelles sont les meilleures activités et les meilleures occupations dans le monde.>> O.M.A

3-LES MÉTHODES DE PURIFICATION

3.1-La Source : vouloir imiter et ressembler à une source.

<<Vous devez comprendre le côté magique de cette image de la source afin de baser toute votre vie sur cette unique source qui est Dieu et dont le plus parfait représentant sur la terre est le Soleil. Toute votre vie vous devez travailler sur cette image, imiter cette source, le soleil, afin d’abreuver toutes les créatures, afin de les chauffer, de les vivifier, de les ressusciter. Vous direz : « Mais c’est impossible, irréalisable…C’est stupide même ! ». Si vous pensez ainsi, c’est que vous n’avez rien compris. L’important, ce n’est pas que votre idéal soit réalisable ; l’important, c’est qu’en faisant ce travail intérieur, c’est en vous d’abord que vous produisez de grandes transformations…

Arrêtez-vous sur la source, sur la véritable source, le soleil. Bien que ce soit immense, irréalisable en apparence, ayez pour idéal de lui ressembler, et dans quelques années vous serez peut-être extérieurement toujours le même, mais c’est intérieurement que vous serez vraiment un soleil. >>


3.2-Le Jeûne

<<Je vous conseille de jeûner chaque semaine durant vingt-quatre heures. Pendant ces vingt-quatre heures vous pouvez boire de l’eau chaude bouillie, mais rien de plus. En même temps vous ferez aussi un travail spirituel : vous vous lierez aux entités les plus lumineuses, vous choisirez de la musique et des lectures qui puissent vous inspirer, vos purifierez vos pensées et vos sentiments. Ceux qui se soumettent à cette discipline du jeûne constatent que les matières que l’organisme rejette par les voies naturelles perdent leur odeur. Au début (« du jeûne »), on a aussi parfois des migraines, des palpitations, des vertiges, et certains même s’évanouissent… Il n’y a pas de quoi s’affoler, c’est naturel. Personne n’est mort d’avoir jeûné quelques jours de temps en temps, mais des milliers d’hommes sont morts d’avoir trop mangé. Au début cela peut être très difficile, mais c’est que l’organisme se trouve soudain bouleversé par ce nettoyage auquel il n’était pas habitué. Ces malaises ne sont pas grave, ils ne vous tuerons pas, bien au contraire. Si vous les supportez et continuez le jeûne, vous constaterez qu’après un jour ou deux, suivant le cas, ce désordre intérieur s’apaisera pour faire place à une paix et à une tranquillité extraordinaires.>>

3.3-Comment se laver

<<Quand vous vous lavez, concentrez-vous sur la sensation de fraîcheur que produit l’eau sur votre peau. Cette sensation éclaircira votre pensée et les meilleures idées vous viendront à ce moment-là. Sentez que vous accomplissez avec vos mains un acte sacré et dites : » Au nom de l’amour immortel et éternel, au nom de la sagesse immortelle et éternelle, dans lesquels nous vivons et avons notre existence, que cette eau me délivre de toutes les impuretés ! » Et si vous étiez inquiet ou tourmenté, vous vous sentirez apaisé.>>

3.4 Exercices de Purification

Les quatre éléments : Feu, Air, Eau et Terre.

Avec le Soleil : « …Vous regardez le soleil, le matin, et vous allez par la pensée jusqu’à son centre pour vous purifier dans sa lumière. »

Avec l’Air : « …Vous vous exposez nu à l’air en imaginant que l’air passe à travers vous et emporte toutes vos impuretés. »

Avec l’Eau : « …Le même que le précédent mais avec l’eau, dans une baignoire, ou bien dans la mer ou dans une rivière, mais en choisissant bien sûr un endroit où des milliers de personnes ne seront pas déjà venues. »

Avec la Terre : « … Vous allez dans une forêt, par exemple, et vous vous étendez à plat ventre, vous creusez un tout petit trou et, en mettant les doigts dans ce trou, vous vous adressez à la terre en lui disant : « Ô terre, ma mère, toi qui m’as donné tous les éléments qui ont formé mon corps, je te remercie. Mais j’ai une demande à te faire : prends toutes les impuretés qui se sont accumulées en moi, pour les envoyer en bas dans tes chantiers et tes laboratoires, et à la place donne-moi des matériaux les plus purs pour que je puisse exécuter mon travail dans le monde. » Vous parlez ainsi à la terre et ensuite vous prononcez une formule que je vous avais promise depuis longtemps mais que je ne vous avais pas encore donnée. Voici cette formule : Taro Tora Rota Tarota Rotaro. Ce sont des mots kabbalistiques d’une efficacité formidable. Donc vous prononcez cette formule et vous restez quelques minutes en méditation. À ce moment-là, la Terre, l’Intelligence de la Terre vous entend et elle donne l’ordre à ses ouvriers de venir vous décharger de toutes les particules nocives et ténébreuses, et vous vous sentez allégé, libéré.

4-LES RITUELS DE PURIFICATION PAR LE FEU

Rituels de purification par le feu proposés par Alexandre Moryason dans le livre LA LUMIÈRE SUR LE ROYAUME, aux Éditions MORYASON. Plus de détails sur le livre ici : La Lumière Sur le Royaume.

  1. Rituel du Signe de la Croix Kabbalistique ou La Croix des Éléments. Il <<ouvre>> et <<clôt>> les rituels ci-après.
  2. Rituel du Pentagramme de Renvoi de la Terre, à faire tous les jours, le soir de préférence.
  3. Rituel de l’Hexagramme de Saturne en Renvoi, à faire le Samedi.
  4. Rituel de l’Hexagramme du Soleil en Renvoi, à faire le dimanche à l’aube ou à midi.
  5. Rituel d’Aset (prononcé Asst, nom très ancien de la Divine Mère Isis, Hathor, La Sainte Vierge Marie…)
  6. Rituel de la Circulation des Canopes ou Alchimie des Équinoxes, à faire 7 jours avant les Équinoxes de Printemps (autour du 21 Mars) et d’Automne (autour du 21 Septembre).

Références :

  • LES Mystères de iésod : Les fondements de la vie spirituelle, de l’Auteur Omraam Mikhaël Aïvanhov, aux éditions PROSVETA..

  • LA LUMIÈRE SUR LE ROYAUME, de Alexandre Moryason aux Éditions MORYASON
https://i0.wp.com/pictures.abebooks.com/isbn/9782950145901-fr.jpg?w=750&ssl=1


Raphaël, avec le Cœur 🙂 . Le Mercredi 17 Juin 2020.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :